Alteo, Agence web à Paris, Lille, Lyon et Dijon : création de site internet, e-commerce, extranet, intranet
  • Paris

    2 mail des Cerclades
    95031 Cergy

    Contact
  • Lille

    33 rue du Metz
    59800 Lille

    Contact
  • Lyon

    15 boulevard Vivier-Merle
    69003 Lyon

    Contact
  • Dijon

    10 avenue Foch Immeuble Le Mazarin - LBA
    21000 Dijon

    Contact

Les e-commerçants gardent le moral malgré la crise

Des e-commerçants prêts à investir en 2013

74% des sondés prévoient une hausse de leur chiffre d'affaires en 2013. Ils envisagent même d'investir davantage qu'en 2012 (1 entrepreneur sur 2). Ces développements devraient notamment toucher les secteurs du « marketing, de la publicité et de l'informatique ». Le recrutement devrait aller de pair, puisque 68% des entrepreneurs interrogés envisagent de recruter « autant ou davantage qu'en 2012 » : de quoi donner un peu d'air au marché de l'emploi asphyxié par un chômage record.

Des tendances pressenties qui pourraient structurer le cyber-marché

Les responsables de sites marchands ont déjà leur cible accrochée dans le viseur 2013 : la priorité sera donnée au développement du m-commerce (le commerce mobile, depuis les Smartphones), les points de retraits et les réseaux sociaux.

Mais cet optimisme n'est pas sans masquer certaines craintes : ainsi, 81% des sondés « anticipent des mouvements de concentration chez les e-commerçants, 70% imaginent de nouveaux accords stratégiques entre e-commerçants et retailers ».

D'autres encore, préparent l'arrivée de nouveaux acteurs issus de l'étranger.

Les raisons d'un succès

Plus largement, cette confiance des e-commerçants s'explique par la croissance continue de la vente en ligne : + 19% en 2012, sur un total de 45 milliards d'euros (Faved).

Même si cette tendance est ralentie (pour mémoire +22% en 2011), il faut bien reconnaître qu'elle affiche une bonne santé narquoise dans une économie crispée.

Site e-commerce : une offre en essor.

Les sites e-commerce restent portés par la hausse de la demande, mais aussi de l'offre : de nouveaux sites marchands se créent chaque jour, contribuant à diversifier les achats en ligne. D'autant que les distributeurs traditionnels ont désormais investi les terres du e-commerce. Ainsi, à la mode et aux produits high-tech et culturels, s'ajoutent désormais les achats alimentaires.

Une concurrence accrue qui profite aux internautes

La multiplication des sites e-commerce donne lieu à un marché plus concurrentiel.

Les internautes, déjà séduits par la souplesse des achats en ligne, profitent pleinement de cette concurrence et des prix cassés régulièrement proposés sur le web. Désormais aguerris au cyber-achat, les internautes continuent d'acheter en ligne.

Mieux, ils diversifient les situations d'achats : tablettes et Smartphone sont désormais des supports fréquemment utilisés pour faire ses emplettes sur Internet. Un nouvel usage qui s'invite dans la sphère du e-commerce et incite les entrepreneurs à répondre rapidement à cette tendance en proposant de nouvelles applications.

L'année 2013 devrait donc encore être porteuse pour les e-commerçants : même si le panier moyen a atteint fin 2012 son taux le plus bas jamais enregistré, à savoir 85 euros. (Fevad)

Retour à la liste

Méthodes, rigueur et réactivité pour réaliser et suivre votre projet de site internet.
Création on line ou off line, nous réalisons les projets graphiques qui reflètent votre image.
Rentabilisez votre site web grâce au référencement naturel, à l'emailing ou d'autres actions de création de trafic.
Notre savoir-faire en hébergement nous permet de conseiller nos clients et concevoir des projets à fort trafic.